Maxime McGraw
Maxime McGraw - Changer d'air
Region: New Brunswick
Genre: Acadien, Folk, Francophone, Pop, Pop-Rock

Tout commence par un défi. Vers l’âge de 11 ans, Maxime McGraw décide de se présenter à une audition de chant en prévision du Festival international de musique baroque de Lamèque. Son grand-père lui avait dit que s'il avait le courage de tenter le coup, lui aussi allait faire de même. Maxime est choisi et intègre, l'instant d'un spectacle, une chorale d’enfants, un grand pas pour ce jeune homme timide de Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick. Il se surprend à aimer l'expérience.

Maxime grandit dans une maisonnée où la musique occupe une place prépondérante. Guitare, violon et chant rythment les fêtes de famille. Sa grand-mère concrétise, à l'âge de 70 ans, son rêve de produire un disque. Cet album est réalisé dans le studio-maison de son oncle, où Maxime s’enregistre aussi pour la première fois, au tout début de son adolescence, simplement pour le plaisir.

Alors que son frère suit des cours de guitare, Maxime apprend en autodidacte. Dès l'âge de 12 ans, son oncle lui montre quelques accords : une passion est née. Avec la pratique, il développe son oreille en reproduisant des chansons. Au départ, il s’exerce en interprétant les mélodies de groupes locaux. Puis, autour de feux de camp ou dans les fêtes entre amis, il joue des pièces de Kevin Parent, Okoumé, Dave Matthews ou Francis Cabrel.

Durant son adolescence, Maxime délaisse un peu la musique pour se concentrer sur sa deuxième grande passion: le hockey de compétition. Il poursuit jusqu'au niveau Midget AAA, mais raccroche ensuite ses patins, puis reprend sa guitare pour se donner en prestation partout où il le peut.

Il enfile aussitôt les concours, participant, entre autres, à Accros de la chanson et au Festival de la chanson de Trois-Pistoles. C'est lors du Gala de la chanson de Caraquet qu'il comprend qu'il veut consacrer sa vie à la musique. Devant près de 1200 personnes, il a la piqûre du spectacle. L'adrénaline tout juste avant de se présenter sur scène, les battements de coeur qui s'accélèrent, l'énergie que lui fournit la foule, le nuage sur lequel il flotte durant les minutes suivant sa prestation : il s’aperçoit qu'il adore tout de ce moment qui lui procure tant de sensations fortes.

En 2006, il remporte trois prix lors de son passage au Sommet de la chanson de Kedgwick, dont celui d'auteur-compositeur-interprète. En 2008, il se fait remarquer en remportant le prix du public pour son audition télévisée à Star Académie et obtient rapidement un contrat de gérance avec l’équipe Taxi Promo.

Maxime lance en février 2013 son premier album, éponyme, qui se révèlera un succès public et critique lui permettant de décrocher la première position pendant sept semaines consécutives au palmarès Top francophone correspondant de l'ADISQ avec l’extrait Mon Éternité (en duo avec Marie-Pier Perreault), et un second numéro un avec la chanson Tu Verras. Les pièces Dors mon bel amour, Personne ne sera toi et Y’a des matins se sont également fortement démarquées, ce qui lui a permis de décrocher, en 2014, le prix de l’artiste s’étant le plus illustré sur les radios correspondantes avec un premier album, remis par l’ADISQ. La même année, l’album obtient également 5 nominations aux MNB Music Awards (Découverte de l’année, Chanson de l’année, Prix du Public, Album de l’année et Album Pop de l’année) et une nomination comme Album francophone de l’année aux East Coast Music Awards. Et en 2013-2014, Maxime entreprend une grande tournée qui l’amènera à donner plus de 120 représentations de son spectacle en plus de joindre les rangs du collectif acadien Les Gars du Nord, composé de Wilfred Le Bouthillier, Jean-Marc Couture et Danny Boudreau.